Vendredi 18 août 2017
Facebook Google Plus Tweeter
Vendredi 18 août 2017

Vente à emporter : Interdiction de la vaisselle jetable

Source : 20 minutes - 2013 - NOEL CELIS / AFP

Source : 20 minutes – 2013 – NOEL CELIS / AFP

RÉDUCTION DES EMBALLAGES

Déchets : le casse-tête de la vente à emporter

Fast-foods, mais aussi sandwicheries, bars à salades… selon le cabinet spécialisé Gira Conseil, la « vente au comptoir » – 113 % de croissance ces neuf dernières années ! – dépasse désormais en chiffre d’affaires le service à table, avec quelque cinq milliards de « prestations/repas » par an. Et autant de petites cuillères ? Pour les seuls emballages (hors vaisselle), on parle de 100 000 à 200 000 tonnes annuelles, selon l’Agence de l’environnement (Ademe) et Eco-Emballages, qui mènent actuellement une étude pour mieux cerner ce « gisement nouveau », qui finit dans la poubelle, échappant en grande partie au recyclage.

Quant à la vaisselle jetable, qui en France n’est pas soumise à l’éco-contribution et n’entre pas dans le tri ménager, « on est dans le trou noir de la gestion des déchets », note le député (EELV) François-Michel Lambert, auteur de l’amendement voté le 14 octobre à l’Assemblée nationale interdisant à horizon 2020 la vaisselle jetable en plastique non recyclable. L’élu prône des alternatives compostables à base végétale, qui disparaissent en deux ans si elles échouent dans la nature, pas en 100. Mais qui doivent s’accompagner d’un essor du tri de matières organiques.

Lire la suite sur Republicain-Lorrain.fr

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>